03 janvier 2018

Au pays de l'impitoyable Jack Gauthier...

Mes amis, j’ai échoué mon test : je ne suis pas encore un skieur expert.

Ce test, c’est la piste Jack Gauthier qui me l’a fait passer aujourd’hui, entre Sainte-Adèle et Sainte-Marguerite. Un sentier dont l’entrée est gardée par une pancarte on ne peut plus claire…

Pour parodier César : j’y suis allé, j’ai vaincu, mais je suis tombé quelques fois sur le cul !

Je n’oublierai jamais la Jack Gauthier… mais je ne suis pas sûr que je vais oser l’affronter à nouveau un jour...

Par contre, je vais sûrement retourner dans le secteur où j’ai fait ma randonnée d’aujourd’hui : l’extrême nord du réseau de sentiers de ski nordique entretenu par Plein Air Sainte-Adèle, qui se trouve en partie sur le territoire de la municipalité de Sainte-Marguerite.

Il y a dans ce coin-là deux vénérables pistes historiques : la Maple Leaf et la Munson, plus quelques autres sentiers moins connus ; et tout ça forme un petit fief pour skieurs avertis.

Ce fief possède une porte d’entrée de première classe: un grand stationnement qui se trouve sur la route 370, à la hauteur du lac Lucerne. De là, on a accès à un tronçon de la Maple Leaf qui commence par une rude montée.

Cette piste tracée par Jackrabbit Johannsen passe à cet endroit pour une bonne raison : autrefois, on trouvait là le Chalet Cochand, une des premières stations de sports d’hiver des Laurentides. Ouverte en 1916, cette auberge qui possédait plusieurs pentes de ski et tout un réseau de sentiers a été très courue jusque dans les années 50.


Dans les années 30, la Maple Leaf reliait Shawbridge à Mont-Tremblant en passant par Saint-Sauveur, Sainte-Adèle, Val-Morin et Sainte-Agathe. C’était la pièce maîtresse du réseau de sentiers que l’increvable pionnier du ski rêvait de voir prospérer dans les Laurentides.

De nos jours, le seul tronçon intact de cette piste s’étend du lac Lucerne à Val-Morin, sur une distance d’environ 5 km. C’est le sentier le plus facile du secteur. Peu accidenté, bien nivelé et pas du tout tortueux, il doit même être agréable à arpenter sur des skis de fond ordinaires.

On fait du ski plus corsé sur sa voisine au nord, la Munson, que j’ai parcouru presque en entier. C’est sur cette piste que j’ai eu le plus de plaisir aujourd’hui. On y trouve quelques descentes un peu trop cahoteuses à mon goût, mais où j’ai quand même exécuté quelques virages parallèles et télémarks au lieu de juste descendre en mode «survie».


Un peu plus au nord, la Cook est encore plus corsée… mais quand même abordable. Et encore plus au nord, il y a la Jack Gauthier… C’est une piste de 2,3 km qui montent, descend à travers une série de collines riches en roches, en trous et en bosses.

J’ai déjà skié dans des pistes de raquettes moins tortueuses et exigeantes que celle-là. Je ne me souviens pas d’avoir fait autant de montées et descentes en escalier dans un sentier.

N’empêche : j’ai croisé sur ce sentier un duo père-fils qui profitait du relief pour faire du télémark sauvage.

Le père m’a gentiment expliqué que je faisais la piste «à l’envers» ; et c’est vrai que j’ai surtout monté sur la Jack Gauthier. Mais cela dit, je suis incapable de m’imaginer avoir du fun à descendre les montées tortueuses et cahoteuses où j’ai grimpé. Mais peut-être qu'avec plusieurs pieds de neige... 


14 commentaires:

David Huggins Daines a dit...

Il semble qu'on s'est manqué de justesse, moi aussi je skiais dans le coin hier. Sauf que j'ai passé un peu au sud par la Grignon. Je voulais skier la Dix-Lacs mais...

Malgré le grand froid des dernières semaines le lac La Salle (entre autres) n'est pas entièrement gelé! Plus tard sur le lac Lucerne j'ai rencontré une skieuse qui elle aussi s'est enfoncé les skis dans de la sloche sur un autre lac.

Les plus petits ou moins profonds sont corrects. Malheureusement la neige peut cacher des surprises (et grâce à ses propriétés isolantes ça risque de rester comme ça pour un bout)

Barclay a dit...

Salut David,

Là, tu alimentes ma phobie hivernale No 1. J'aime vraiment pas traverser un lac en ski, même en plein hiver. Chaque fois que je le fais, je m'imagine le pire pendant tout le temps que je suis «sur l'eau». C'est pour ça que je ne suis pas chaud à l'idée de faire la Maple Leaf de Ste-Adèle à Val-Morin puisque la piste traverse le lac Léon sur toute sa longueur.

J'ai traversé un petit lac sur la Munson hier et j'avais hâte que ça finisse...

Est-ce que je peux te demander d'où tu es parti pour aller sur la Grignon?

BF

David Huggins Daines a dit...

Salut Barclay,

En effet j'ai fait une randonnée pas mal épique, parti de Val-David j'ai skié la Gillespie jusqu'au lac La Salle. C'est la traversée de l'ouest à l'est qui est gênée par la sloche (c'est un très long lac), le tracé de la Gillespie qui traverse juste le bout à l'ouest est sécuritaire.

Pour chercher la Grignon j'ai pris la Maple Leaf jusqu'au grand carrefour un peu à l'est du lac Bélair qui marque la limite du réseau de Sainte-Adèle (bien qu'on soit encore à Val-Morin). Là j'ai monté la Thé des Bois jusqu'à la Grignon et j'ai tourné à gauche pour la suivre.

Je vais sûrement écrire un récit complet mais il suffit de dire que il est encore possible de faire comme dans le bon vieux temps et skier de Val-David (ou de Ste-Agathe...) jusqu'à Ste-Adèle dans le bois et revenir au départ en autobus.

Chaque fois que j'embarque sur le PTDN j'ai vraiment envie que ça soit encore un train tellement c'est fatiguant surtout avec des skis nordiques...

Unknown a dit...

Bonjour.
Une petite mise au point. Beaucoup de sentiers inscrits sur le réseau de Ste-Adèle sont physiquement a Val-Morin et entretenus par le Club de Plein Air Val-Morin depuis plus e 30 ans.
Les lacs ont un étrange comportement cet hiver, beaucoup d'eau qui migre vers la surface, prudence. Pas de danger de défoncer, mais pas agréable.

David Huggins Daines a dit...

Merci de votre beau travail! (En passant je viens de skier la Stevenson et je salue l'effort que vous avez fait pour la dégager d'arbres tombés).

C'est effectivement ça que j'ai vécu, quelques centimètres d'eau ou de sloche sous la neige, qui fait glacer les skis. Je suis heureux d'apprendre que c'est gênant et désagréable mais pas mortel :-)

Avez vous des conseils pour trouver des parcours plus secs/solides?

Barclay a dit...

Le coin dont je parle, où se trouve la Jack Gauthier, est sur le territoire de Sainte-Marguerite, si je comprends bien la carte de Plein Air Sainte-Adèle.

BF

Marc Gadoury a dit...

Très exact. La très grande majorité des sentiers sur ce qui étaient anciennement les Terres de la Couronne et qui sont devenus des lots intra-municipaux de gestion municipale ( secteur jaune orange )sont a Ste-Marguerite et une petite portion plus au Nord, a Val-David. Il faut demeurer vigilant, il y a qq années il y avait un projet de coupe forestière dans tout ce secteur...sous le même principe qu'à la Montagne Noire à St-Donat avec aménagement de sentier. Marc Gadoury

Marc Gadoury a dit...
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Marc Gadoury a dit...

David Huggins Daines
pour une randonnée a sec...ca dépend bcp de votre point de départ mais c'est possible. Une combinaison Maple Leaf, Munson, Thé des Bois, Grignon et Sheppard, du Lac Lucerne ou de Val-Morin, offre une boucle assez sec.

Barclay a dit...

Merci Marc pour toutes ces infos! Très précieux!

BF

David Huggins Daines a dit...

Merci Marc!

On a parlé un peu de la difficulté à retrouver certains sentiers dans le secteur de Val-Morin, mais je pense que le balisage a été amélioré depuis la dernière saison (ou peut-être je suis juste plus apte à reconnaître des pistes de ski...)

Je trouve qu'un outil intéressant est la carte OpenStreetMap, genre de Wikipédia pour les cartes, qui est mise à jour régulièrement par des skieurs et comporte même quelques sentiers, dont "Chip's Trail", qui ne figurent pas sur la carte de PASA. On peut voir les pistes de ski sur le site web, sauf que les passages sur les lacs ne sont pas indiqués.

Il y a aussi OpenSnowMap qui utilise la même base de données mais qui met les pistes de ski en avant-plan, sauf que la présentation visuelle n'est pas si évidente.

Guillaume a dit...

Bonsoir ! Ce serait quoi le "bonne direction" pour la Jack Gauthier ? Il faut entrer par Munson ou par Dix-Lacs ?

Barclay a dit...

Salut Guillaume,

Bonne question que j'aurais dû éclaircir dans mon texte. Pour surtout descendre, il faut prendre la Jack Gauthier par son extrémité sud, là où un point de vue est signalée sur la carte accompagnant mon texte.

Suis-je clair?

BF

Guillaume a dit...

Très clair! Merci !