16 mars 2014

Aux Quatre Sommets


 Après avoir visité les Quatre Vallons dans les Cantons de l’Est, il fallait bien que j’aille visiter les Quatre Sommets dans Lanaudière...

Aux Quatre Sommets, c’est un centre d’activités de plein air situé tout juste à l’extérieur de Saint-Alphonse-de-Rodriguez. Même si c’était la première fois que je visitais l’endroit, je connaissais déjà ses sentiers de ski. Je les avais déjà arpenté à l’époque où ils étaient rattachés aux Chalets d’Émélie, qui se trouvent juste à côté.

À ce moment-là, ça ne coûtait rien pour accéder à ces sentiers qui étaient entretenus de façon rudimentaire. Maintenant, ça coûte 15$ pour skier sur les mêmes sentiers, qui sont entretenus avec une grosse dameuse qui trace des pistes dignes d’un plateau de compétition.

Tout le réseau ressemble d’ailleurs à un site de compétition. Tous tracés dans le même bout de terrain, les sentiers se recoupent à plusieurs endroits et forment un labyrinthe où on skie sans jamais vraiment s’éloigner de notre point de départ.

Bref, il ne faut pas aller là si on souhaite faire une grande randonnée nous en amenant loin en forêt. En fait, je recommanderais surtout l’endroit à une clientèle: les skieurs pratiquant le pas de patin à la recherche d’un bon terrain d’entraînement. Comme le nom du centre l’indique, les sentiers sont tracés en terrain vallonné, alors il y a pas mal de montées et descentes. Et comme toutes les pistes comportent un couloir pour le patin, les adeptes de cette technique peuvent s’en donner à cœur joie.

Cela dit, j’ai fait un agréable journée de ski en classique même si d’habitude je préfère les sentiers plus étroits. Comme les pistes sont larges, on peut vraiment s’amuser dans les descentes tortueuses qu’on trouve du côté ouest du réseau. Et comme à peu près tous les sentiers sont à double sens, on peut skier longtemps avant d’épuiser toutes les possibilités de trajet.

Côté accueil, c’est plutôt minimaliste. Il y a un joli mais minuscule «chalet d’accueil» qui n’abrite que le gars à qui on paye notre droit d’entrée. Pour prendre une pause ou se changer, il faut plutôt se contenter d’une roulotte qui n’a rien de pittoresque. Pas fameux pour l’après-ski. Surtout qu’il n’y a pas grand-chose non plus dans les alentours.

Le centre n’offre pas seulement des pistes de ski. On y trouve aussi des sentiers de raquette et un anneau de glace en forêt long de 450 mètres. On y a d’ailleurs tenu un triathlon des neiges un peu plus tôt cet hiver. 

Aucun commentaire: