23 décembre 2014

Mont Grand-Fonds

En allant et en revenant de la Côte-Nord, où habite mes parents, ça m’est arrivé souvent de «pogner de la neige» dans Charlevoix – une région pas mal plus enneigée que la moyenne.

Ça m’est arrivé encore aujourd’hui... mais j’étais bien content étant donné qu’on avait décidé de s’arrêter à La Malbaie, faire du ski au Mont Grand-Fonds.

J’ai fait une drôle de sortie. Les conditions de glisse étaient parfaites, avec une petite neige qui tombait continuellement sur les sentiers. Ma condition physique, par contre... Je suis en pleine «méforme de début saison»! Et en plus, j’étais un peu grippé. Alors je n’avançais pas vite sur les majestueux sentiers tracés au pied de la montagne de ski alpin.

Même si je suis passé par quelques sentiers classés très difficiles, je ne peux pas dire que j’ai fait une randonnée très excitantes. Sans doute parce que tous les sentiers que j’ai emprunté sont très larges, soit parce qu’ils sont tracés en doubles, soit parce qu’ils comprennent un corridor pour le pas de patin.

Le réseau du Mont Grand-Fonds n'a qu'un seul défaut: tous les sentiers sont «empilés» les uns sur les autres, ce qui limite les possibilités de trajet. Les plus éloignés en forêt sont, paraît-il, les plus intéressants. Mais il faut être un bon skieur pour pousser jusque là car il faut se taper une randonnée d’une vingtaine de kilomètres.

Côté accueil, le bilan est mitigé. On peut bien sûr profiter du pavillon principal de la station de ski alpin... où il règne une ambiance bruyante de station de ski alpin. Il y a aussi un petit chalet réservés aux skieurs de fond qui n’est qu’une grande salle de fartage.

Une fois en piste, par contre, on est gâté. Il y a quatre refuges sur le réseau et les deux que j’ai vu durant ma randonnée étaient très beaux. Alors apportez-vous un lunch et partez pour la journée!
Il y a plusieurs bons endroits pour faire du ski de fond dans la région de Charlevoix. Le Mont Grand-Fonds appartient certainement à cette catégorie... mais je préfère quelques uns de ces voisins immédiats: le centre de plein air Les sources Joyeuses, la station du Sentier des Caps et même le petit réseau des Éboulements. Mais il faut dire que la concurrence est féroce dans la région! 



Aucun commentaire: